Colère de perte de poids. Comment en finir avec les « kilos émotionnels » ?

Les kilos émotionnels, comment s’en libérer?

Le gain et la perte de poids ne seraient pas seulement liés aux habitudes alimentaires et à l'hygiène de vie.

colère de perte de poids

Ce serait également une question d'émotions Chercher à combler un vide et à se réconforter en consommant des plats qui nous remémorent des souvenirs positifs est un fait bien connu et largement exploité par de nombreuses industries. Lorsqu'un individu agit sous le coup de l'émotion, il peut modifier complètement son choix alimentaire habituel de même que sa façon de consommer les aliments.

colère de perte de poids

Cette même étude a permis de démontrer que le risque de surpoids est 5 fois plus élevé chez la personne qui consomme une nourriture souvent plus grasse ou plus sucrée pour apaiser des sentiments négatifs.

Avez-vous tendance à grignoter après une journée stressante ou épuisante?

colère de perte de poids

Comment vous sentez-vous après avoir assouvi votre envie? Est-ce que la nourriture est régulièrement une récompense pour vous?

Par exemple, vous offrez-vous du chocolat après une dure journée au travail?

colère de perte de poids

Vous pouvez également tenter de détourner votre attention de la nourriture en pratiquant une activité ou un loisir que vous affectionnez particulièrement, comme la lecture ou une promenade à pieds. Sex and dieting modify the association between emotional eating and weight status. American Journal of Clinical Nutrition.

colère de perte de poids

Mental health and eating behaviours : A bi-directional relation. Canadian journal of public health. À lire aussi :.

colère de perte de poids

Lire Aussi