Club minceur de dessin animé. Artishot - Objectif minceur - Télé-Loisirs

Dessins animés : sexy et minces, des héroïnes toujours plus stéréotypées – Libération

club minceur de dessin animé

Et ne peuvent notamment pas échapper au culte de la minceur. Elle a été vieillie, ses épaules sont dénudées, sa taille plus marquée, sa robe pailletée, ses yeux maquillés et sa chevelure bien plus consensuelle.

Le personnage est plus jeune, mais surtout plus désirable. Exit le nez crochu, les boucles rousses relevées en chignon et les tenues aux motifs de fromage. La nouvelle institutrice a des cheveux longs, de longs cils mettant en valeur ses yeux verts et une poitrine bien plus marquée. Toutefois, l'évolution en termes de comportement a pris une trajectoire sensiblement différente de celle de l'apparence.

A lire aussi Des boniches aux aventurières, comment Disney a fait évoluer ses héroïnes Elsa est d'ailleurs l'exemple typique de ce paradoxe. Minceur extrême, maquillage marqué et allure sexy, la si populaire Reine des neiges est l'archétype de la représentation actuelle de la femme dans les dessins animés.

Petz Club 34 Le pied marin

Une minceur extrême comme modèle Tout comme la célèbre poupée de Mattel et conformément aux standards de beauté de la société occidentalele premier critère pris en compte est le poids. Un professeur de sociologie américain a même fait remarquer que leurs yeux étaient plus larges que leurs poignets. La comparaison avec ceux de Blanche Neige dans les années 30 témoigne de l'importance de ce diktat club minceur de dessin animé XXIesiècle.

Mais les princesses Disney sont loin d'être les seules victimes du culte de la minceur. Les héroïnes de séries animées n'y ont pas non plus échappé.

C'est le cas de Sophienièce de l'Inspecteur Gadget, qui a subi un régime drastique. Dans la dernière version 3D canadienne sortie enla jeune fille a bien perdu trois tailles de jean.

club minceur de dessin animé

Le même changement peut être constaté avec la célèbre Dora l'exploratrice. La petite aventurière rondouillette aux cheveux coupés au carré a laissé place dans Dora and Friends, enà une adolescente mince aux longs cheveux.

Dessins animés : sexy et minces, des héroïnes toujours plus stéréotypées

Cette évolution ne va pas dans le bon sens parce qu'on est sur quelque chose de très stéréotypé. Des marqueurs féminins Les héroïnes de ces programmes subissent une vague massive de féminisation, voire de sexualisation. A coups de cheveux longs, lisses et soyeux, de maquillages glamour et de robes roses, club minceur de dessin animé femmes se voient transformées selon les canons de beauté occidentaux de l'époque.

Et les petites filles n'échappent pas à ce relooking. Dans les séries pour tout-petits, j'observe la même chose. Affublée de son arc et de ses flèches avec ses boucles rousses indisciplinées, sa corpulence normale et son absence de maquillage, cette enfant représentait une véritable révolution dans l'univers Disney Pixar.

Comble du comble, son carquois et son arc ont même été troqués contre une ceinture. Paillettes en veux-tu en voilà, maquillage toujours plus présent mention spéciale à Mulan devenue une vraie fashion victimpoitrines plus marquées ont trouvé leur place sur les visuels. Même les visages des princesses semblent avoir subi un petit coup de bistouri, en témoignent les pommettes toujours plus hautes de Cendrillon et d'Aurore. Walt Disney Studios La vie en rose Cette tendance à la féminisation est davantage tangible dans les reprises que dans les nouvelles productions.

En capitalisant sur le succès d'une ancienne production, les studios d'animation veulent prendre le moins de risques possible. Dans cette démarche, bousculer les stéréotypes serait donc trop périlleux. D'autant que s'impose la nécessité de vendre des mincir les hanches rapidement dérivés.

Le fait que les femmes doivent avant tout être jolies et sont présentées comme telles est justifié par toute la commercialisation des produits dérivés, de déguisements, de poupées, de maquillage, ce qui explique qu'on maquille les héroïnes.

A partir du moment où le maquillage, les accessoires se vendent, pourquoi ne pas mettre en scène Dora dans un univers de la sociabilité entre filles et de la mode? Qu'est-ce qui inspire les créateurs des studios? Ils vont aux sorties d'écoles et regardent comment ils sont habillés.

club minceur de dessin animé

Si on n'a que des petites filles en jupes et habillées en rosec'est aussi parce que le monde de l'habillement, l'univers du jouet sont comme cela. Reste à savoir qui influence le plus l'autre….

Lire Aussi